FROUFROU

LE VIEUX PARIS À L’HONNEUR

Froufrou s’inspire de la légèreté et de l’insouciance du Vieux Paris où règne la joie, le partage et la variété. C’est un lieu unique et intemporel, un lieu de rendez-vous, de lâcher-prise. On y mange, on y discute, on y fait la fête et l’on y côtoie des artistes au quotidien, jusque tard dans la nuit.

SHARING À LA FRANÇAISE WITH JUAN ARBELAEZ

De l’entrée – l’os à moëlle des copains ou les couteaux au beurre d’herbes – au plat principal – les coquillettes truffées de l’enfance du chef, l’épaule d’agneau confite ou la belle lotte rôtie entière – jusqu’au dessert – le gros Millefeuille à partager, la carte Froufrou nous fait la promesse d’être conviviale, gourmande et généreuse, à l’image de la tradition de partage des tables du Vieux Paris. Juan Arbelaez est jeune, talentueux, un brin fêtard et de surcroît sympathique. Difficile de n’avoir jamais entendu parler de cette étoile montante, reconnue et connue du grand public grâce à son passage dans l’émission Top Chef, qui possède aujourd’hui plusieurs restaurants à Paris et qui incarne merveilleusement bien la légereté et la spontanéité du restaurant Froufrou !

UNE DÉCORATION SIGNÉE ALEXIS MABILLE

Avec Froufrou, le célèbre créateur français Alexis Mabille décore son tout premier écrin. Il y apporte son œil pointilleux, avec toute la précision qu’il apporterait à une collection haute- couture. Froufrou est alors pensé dans ses moindres détails – jusqu’aux vieilles poignées de porte dénichées dans les greniers du Théâtre Edouard VII – peut- être un jour tirées par Sacha Guitry en personne. Froufrou vient d’éclore, mais est pourtant déjà chargé d’histoires.

 

Le restaurant est un prolongement du foyer qui se veut plus « intime » et qui nous plonge dans un univers feutré, nimbé de grands rideaux bleu nuit ouverts sur des portes et fenêtres reflétant les espaces encadrés de camaïeux de bleus, d’or et de terracota. D’une certaine manière, Froufrou est idéal pour être vu sans l’être vraiment, re-créant ainsi des espaces intimes qui s’enchaînent en enfilade jusqu’à une estrade de fer forgé aux acanthes et réhauts dorés pour les groupes d’amis.

Alexis Mabille

LE BAR AVANT THÉÂTRE

Du mardi au samedi, en avant spectacle, on rend visite au Bar du Froufrou pour déguster un apéritif, une coupe de champagne ou un verre de vin. Un petit écrin caché sous le restaurant, où l’on retrouverait presque le charme du Paris d’antan. Sur le devant de la scène : la bonne humeur des hôtes, une petite touche de folie, celle que l’on aimait dans le Vieux Paris.

De 17h00 à 20h45

MOMA GROUP
5 rue Beaujon, 75008 Paris