Les Grands Crus Musicaux, vus par nos hôtes du Château Smith Haut Lafitte

Qui ? Alice et Jerôme Tourbier, hôtes du festival et hôteliers de métier, ambassadeurs de l’art de recevoir et de leur territoire
Quoi ? Les Grands Crus Musicaux, un festival de musique classique prenant vie dans les propriétés viticoles du Bordelais, en co-production avec Moma Culture
Et après ? On prolonge la magie de la soirée en s’offrant une nuit aux Sources de Caudalie, à quelques pas du château…

Chaque été, les Grands Crus Musicaux, festival de piano et de musique classique itinérant en Bordelais, s’installe dans les plus belles demeures pour faire vivre à l’unisson patrimoine, grands vins et musique classique. Alice et Jérôme Tourbier, aux commandes de l’hôtel de charme Les Sources de Caudalie (ainsi que des Etangs de Corot à proximité de Paris), fervents défenseurs de l’art de vivre et du « bien recevoir », parrainent chaque année cette belle initiative artistique en accueillant le festival au sein de leur propriété familiale : le Château Smith Haut Lafitte. Une maison d’exception pour son cadre  majestueux au sein de 78 hectares de vignobles et pour ses vins figurant dans le fleuron des Grands Crus Bordeaux Classés. Ajoutez à ce territoire merveilleux la clémence d’une belle nuit d’été, une halle aux airs de théâtre privé, une dégustation surprise de quelques vins maison et des mains de virtuoses et le décor est planté : bienvenue dans la magie des Grands Crus au Château Smith Haut Lafitte le temps d’une soirée.

Entretien croisé avec Alice et Jerôme Tourbier qui nous livrent leurs impressions backstage d’une même voix enthousiaste et impatiente à l’idée du prochain rendez-vous!

Accueillir les Grands Crus Musicaux fut pour vous une évidence ? Un défi?  

A. et J. Tourbier – La beauté de notre territoire modelé par la vigne est une invitation à vivre les lieux par toute forme d’immersion : y passer une soirée en musique ne pouvait que satisfaire un public déjà amoureux du site. Coté logistique, nous avions un vrai atout grâce à l’acoustique de la Halle Cantelys qui accueille la manifestation. A une petite exception près : devoir démonter les vantaux de porte pour faire passer le piano… Mais quand on aime la musique, on ne compte pas !

L’art et le Château de Smith Haut Lafitte, une première ?

A. et J. Tourbier – Une continuité plutôt : nous accueillons déjà tout au long de l’année des sculptures monumentales au sein de nos vignes et de nos jardins, réenchantant ainsi notre paysage. La musique classique permet de magnifier différemment encore notre propriété et d’assoir la fierté familiale de notre métier de viticulteur.

Le public des Grands Crus vient-il principalement de Bordeaux ?

A. et J. Tourbier – Le festival est resté « familial » avec beaucoup de Bordelais parmi les fidèles. Mais aussi l’occasion pour nos hôtes des Sources de Caudalie de passer une merveilleuse soirée, intemporelle et musicale. Et nous espérons qu’un jour le festival sera un motif de séjour à part entière aux Sources de Caudalie…

L’un de vos meilleurs « Grands Crus Musicaux » ?

A. et J. Tourbier – Le concert du pianiste Nicholas Angelich dans notre château il y a quelques années ; Son labrador à ses pieds, le pianiste poète semblait un brin ailleurs au début de la représentation… Quelques notes plus tard, il nous transportait dans un tourbillon d’émotions avec une standing-ovation pour clôturer ce moment à part.

Quelques confidences sur la dégustation de vin qui accompagnera le concert cette année ?

A. et J. Tourbier –  Un rosé que l’on ne soupçonne pas toujours dans notre production… Nous ferons honneur (et ombrage!) à la Provence ! Ainsi que le Petit Haut Lafitte (ndlr. nos jeunes vignes à moitié Cabernet) qui se fait fort de venir « challenger » notre Grand Cru Classé. Ainsi que quelques bouteilles de Smith Haut Lafitte, qui a déjà dévoilé un parfum intense : soyez parmi les premiers ! La dégustation est servie à l’issue du concert dans un espace aménagé dans le chai des vins blancs, offrant un magnifique point de vue sur nos barriques en élevage.

Rendez-vous le lundi 11 juillet à 20h30 pour un concert au piano de Pascal Amoyel (Chopin, Liszt) et le mardi 12 juillet à 20h30 pour un duo violoncelle (Henri Demarquette) / piano (Thomas Enhco) autour des compositions de Brahms,  Bach, Bartok, Fauré, jusqu’à des mélodies traditionnelles macédoniennes.

Pour ceux qui voudraient immortaliser la magie de la soirée à travers un souvenir Smith Haut Lafitte, la boutique du château ouvre exceptionnellement avant le concert et pendant l’entracte.

En savoir + :  www.grandscrusmusicaux.com        www.smith-haut-lafitte.com          www.sources-caudalie.com

@MCellard
@MCellard