Restaurant Lapérouse, une maison parisienne historique chez Moma Group

Nouveau –   Moma Group s’installe chez Lapérouse, une auberge élégante et historique au 51 quai des Grands Augustins
Hôtes célèbres – Baudelaire, Zola, Berlioz, Manet, Orson Welles, le Duc de Windsor, l’Aga Khan, Serge Gainsbourg…
En collaboration – Avec les actuels maîtres de maison, Jérôme Schabanel et Grégory Lentz, pour opérer l’adresse dans la continuité

Moma Group s’installe dans le vieux Paris

Mars 2018 – Moma Group intègre une nouveau lieu inédit à Paris en faisant l’acquisition à 75 % du capital du restaurant Lapérouse. Cette nouvelle adresse élargit le périmètre des lieux Moma Group : au 51 quai des Grands Augustins, nous sommes ici au coeur du vieux Paris dans une institution parisienne réputée pour sa situation de plain-pied sur la Seine, son enfilade de salons historiques, son décor feutré et le grands noms de l’Histoire – politiques, capitaines d’industrie ou intellectuels – qui y ont eu leurs habitudes depuis le 18ème siècle.

Les actuels maîtres de maison – Jérôme Schabanel et Grégory Lentz – continuent leur aventure au coté de Moma Group : cette acquisition se fait dans la complicité et la continuité. Les enjeux sont à la fois une restructuration de la maison originale, la mise en place d’une signature en cuisine et le développement de la maison à l’international.

A propos du lieu

Cet ancien hôtel particulier du 18ème siècle devient un restaurant gastronomique dans la seconde moitié du 19ème siècle, rapidement fréquenté par le Tout-Paris littéraire, politique et culturel. Nerval, Baudelaire, Zola, Maupassant, Proust, Edouard Manet, Hector Berlioz, Jules Verne… Chaque salon particulier garde sa patine et  l’âme d’un de ses illustres habitués. Du Duc de Windsor à François Mitterrand, d’Orson Welles à Serge Gainsbourg, les temps modernes ont également vu le passage des grands de ce monde. Une atmosphère inédite et très parisienne qu’Alex Vanopbroeke, restaurateur, a voulu retraduire dans ses travaux de rénovation au sein du bar installé au rez-de-chaussée; Tapissiers et peintres du Carré Batignoles ont oeuvré de concert afin de créer une atmosphère élégante, feutrée et sensuelle. Entre banquettes capitonnées de velours et boiseries repeintes à la feuille d’or, le décor invite au voyage dès la porte du Lapérouse franchie.

L’architecture du Lapérouse est d’une amusante -et intrigante – complexité. De multiples recoins, couloirs et escaliers mènent à plusieurs salles à manger – toutes de styles différents – et aux salons particuliers (accueillant de 2 à 12 pers.) dont les noms évoquent les heures nobles de la maison : le romantique Quai aux Fleurs (2 pers.), Les Sénateurs (4 pers.), Victor Hugo (6 à 8 pers.)…  Plafonds bas, poutres d’époque, fresques murales, tapis d’Orient… Les témoignages du passé sont nombreuses et ont été préservés au fil des années.

Le Saviez-Vous 

  • Monsieur Lefèvre, limonadier du roi, achète l’Hôtel Particulier en 1766 et le transforme en « Marchand de Vins » où s croisent à toute heure du jour, marchands et acheteurs de volaille (le célèbre marché aux volailles, Marché de la Vallée, est alors en face).
  • Victor Hugo de son temps venait chaque semaine déguster les fameuses confitures Lapérouse en compagnie de son petit-fils.
  • En 1933, Lapérouse fait partie de la première promotion des Trois Etoiles du guide Michelin, à coté de la Tour d’Argent, de Lucas Carton et de La Mère Brazier. Il arborera, 38 ans durant, la distinction suprême des 3 Macarons.
  • Le Salon de la Boussole (nom d’un bateau du comte de La Pérouse) est entièrement couvert de cuir de Cordoue façonné. 
  • Les élégantes et « cocottes » avaient l’habitude de graver leur nom avec les diamants que ces galants Messieurs leurs offraient : les « griffures » datés de 1850 à 1958 y sont tellement nombreuses qu’on peut aujourd’hui passer des heures à déchiffrer ces amours secrets. 
  • Un escalier dérobé menant au Couvent des Grands Augustins permettait aux Sénateurs d’investir, ou de quitter, un salon en toute discrétion ! 

Bar & Restaurant Lapérouse  – 51 quai des Grands Augustins, 75006, Paris. Tel : 01 43 26 68 04 (ouvert du lundi au samedi soir, de 19 à 23h30).

www.laperouse.com